Le Contrat de Transition Ecologique

L'écologie comme moteur de l'économie 

Les contrats de transition écologique sont une démarche innovante pour accompagner et soutenir la transformation écologique des territoires.

Ils illustrent la méthode souhaitée par le Gouvernement pour accompagner les collectivités locales : une co-construction avec les territoires d’une transition écologique génératrice d’activités économiques et d’opportunités sociales.

Les projets sont concrets, au service du quotidien des habitants et des salariés, en participant à l’évolution des collectivités locales, des associations et des entreprises.

Plus d'information sur le site du Ministère de la transition écologique et solidaire.

Les territoires engagés dans les contrats de transition écologique sont des territoires volontaires qui parient sur l’écologie comme moteur de l’économie, et qui ont choisi de s’engager dans un changement de modèle à travers la transition écologique.

Après une première phase d’expérimentation en 2018 sur 19 territoires diversifiés en métropole et en outre-mer, il a été décidé d’étendre la démarche des contrats de transition écologique (CTE) : 61 nouveaux territoires ont été annoncés ce 09 juillet 2019 dont le Pays d’Armagnac pour le département du Gers.

Le Pays d’Armagnac développera ses axes stratégiques de transition écologique dans 5 domaines qui fondent sa compétitivité économique : viticulture, alimentation, énergie, tourisme et thermalisme, mobilité.

Il est à noter que le Contrat de Transition Ecologique complète l’engagement du Pays et de ses communautés de communes adhérentes à mettre en place des Plans Climats Air Energie Territoriaux en 2020.

C’est donc une mobilisation générale en faveur de la lutte contre le changement climatique qui s’organise.

Le Ministère de la transition écologique et solidaire a annoncé mardi 9 juillet la liste des 61 nouveaux territoires lauréats qui porteront un Contrat de transition écologique.

 

La Présidente du Pays d’Armagnac, Elisabeth DUPUY-MITTERRAND, était à Paris accompagnée par les deux Députés du Gers, Gisèle BIEMOURET et Jean-René CAZENEUVE, pour l’annonce de la Secrétaire d’Etat Emmanuelle WARGON.

Des ambitions

Co-construits à partir de projets locaux, entre les collectivités locales, l’État et les acteurs socio-économiques du territoire, les contrats de transition écologique ont pour ambition de : 

  • Démontrer par l’action que l’écologie est un moteur de l’économie, et développer l’emploi local par la transition écologique (structuration de filières, développement de nouvelles formations).

  • Agir avec tous les acteurs du territoire, publics comme privés pour traduire concrètement la transition écologique.

Les contrats de transition écologique sont élaborés sur la base des spécificités et des besoins de chaque territoire. Ils sont co-construits à partir de projets locaux, grâce à la mobilisation des acteurs des territoires : collectivités, entreprises, associations, citoyens…

Les projets sont accompagnés aux niveaux technique, financier et administratif, par les services de l’État, les établissements publics et les collectivités locales (départements, régions). L’État, notamment, se place dans une posture de facilitation et mobilise de façon coordonnée ses services et les établissements publics.

Signé après environ 6 mois de travail, le contrat de transition écologique fixe un programme d’actions opérationnelles sur 3 ou 4 ans avec des engagements précis et des objectifs de résultats.

Une fois signé, le contrat de transition écologique sera suivi et mis en œuvre par le Pays d’Armagnac avec le soutien de l’État, de la région et du département. Le contrat de transition écologique devient ainsi un outil au service des projets portés par les citoyens, les associations et les entreprises.

Contact PETR du Pays d’Armagnac :

M. Philippe DUDEZ / direction@pays-armagnac.fr 

Pays d’Armagnac
Pôle d’Equilibre Territorial et Rural

BP 3 - 32 800 EAUZE